LES TERRAINS

Le choix des photographies sur lesquelles reposent l’analyse n’est pas basé sur l’intérêt des scènes représentées en elles-mêmes, mais bien sur leur double relation avec d’un côté un processus de patrimonialisation et de l’autre un processus de réappropriation dans des espaces de pratiques différenciés.

D’une part, en effet, c’est bien un processus de patrimonialisation qui nécessite à la fois de construire une connaissance par l’image et d’instaurer une communication symbolique et sociale (changement de statut des objets, des modes de désignation et des logiques d’action). D’autre part, en transitant de la qualité d’outil d’accès à la connaissance, pour un public d’experts, à celle d’objet médiatique, accessible à un plus large public, la photographie est mise en circulation entre des contextes d’usages variés. C’est donc en lui donnant le double statut d’outil et de média que nous la considérons dans son rôle organisateur d’une pluralité d’usages liés aux sciences, à la culture et à l’institution.

La définition de nos objets d’étude s’est donc effectué par le choix de dispositifs qui tout à la fois mettent en jeu la photographie du patrimoine et sont porteurs de logiques d’usages.

Le programme s’est donc organisé dans un premier temps autour de trois terrains d’étude:

– Le Musée gallo-romain de Lyon-Fourvières et le musée de l’Arles antique (resp: Emilie Flon, Dominique Trouche)

– Le Parc archéologique de Bibracte (Marie Després-Lonnet, Maria-Julia Dondero, Cécile Tardy)

– L’Observatoire photographique du Paysage de Nîmes Métropole (resp: Julia Bonaccorsi, Anne Jarrigeon)

Début 2010, un quatrième terrain a été investi afin d’approfondir certains aspects que l’enquête a fait émerger:

La Tour du Valat, Parc naturel régional de Camargue (resp: Cécile Tardy, Olivier Le Falher)

l'équipe de rédaction

Post-doctorant programme ANR "Les médiations photographiques du patrimoine" Centre Norbert Elias - Culture et communication Université d'Avignon

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *