La carte et la photographie

A propos de l’exposition La France de Raymond Depardon, Bibliothèque Nationale de France, François Mitterrand / Grande Galerie du 30 septembre 2010 au 9 janvier 2011.

Billet rédigé paJulia Bonaccorsi.

Il y a de nombreuses cartes dans l’exposition La France de Raymond Depardon qui présente en ce moment, à la Bibliothèque nationale de France, l’aboutissement d’un travail de collecte photographique de plusieurs années réalisé dans la France entière.

D’abord, les cartes du photographe qui y inscrit les points de vue au feutre, rendant compte du travail quotidien de prise de vue à l’échelle de petits territoires, localisés. Ces cartes, parfois en relief, dévoilent l’apprivoisement physique de l’espace géographique par le photographe. Mais l’ensemble de l’itinéraire photographique est aussi synthétisé à une échelle nationale : une carte de France suspendue verticalement est annotée et agrémentée de quelques post-it. Enfin, d’autres cartes sont peintes sur les murs de l’exposition, fil conducteur : la dernière offre une clé singulière de lecture au visiteur. Les routes et carrefours représentés sur ce mur balisent la trajectoire professionnelle de Raymond Depardon (rencontres, événements, œuvres) et donnent à l’espace autant d’importance qu’au temps.

Ainsi, l’exposition dans son ensemble invite à la compréhension du lent travail de construction du point de vue photographique qui se fait dans le temps et l’espace. Pour Depardon, ceci semble reposer sur un dialogue permanent entre le tout et la partie, le privé et le public, l’instant et la durée, le local et le national. En témoignent les post-it, les marques sur les cartes, les noms et coordonnées des propriétaires des lieux photographiés soigneusement notés dans les cahiers de repérage, les cartes en relief, les expositions locales intermédiaires. En témoignent également les petits drames photographiés, presque incidemment, comme l’incendie d’une maison ou une femme priant dans un cimetière. Ce parcours photographique apparaît ainsi profondément humaniste.

l'équipe de rédaction

Post-doctorant programme ANR "Les médiations photographiques du patrimoine" Centre Norbert Elias - Culture et communication Université d'Avignon

More Posts

Références biblio à propos des approches « culturalistes » du paysage

Sont seulement référencés ici les quelques ouvrages et articles cités lors du séminaire des 26 et 27 mai 2010, lors d’une intervention autour des approches « culturalistes » du paysage (par O.L.F.).

Berque Augustin (dir.). 1994. Cinq propositions pour une théorie du paysage, Seyssel, Champ Vallon.
Où l’on retrouve l’énoncé des cinq critères en l’absence de l’un desquels une société ne devrait pas être considérée comme « paysagère ».

Berque Augustin. 1990, 2000. Médiance. De milieux en paysages. Belin (Géographiques)
pages citées: p.94-95

Besse Jean-Marc. 2000. Voir la Terre: six essais sur le paysage et la géographie, Arles/Versailles/Chilhac, Actes Sud/ENSP/Centre du paysage.

Chouquer Gérard. « Nature, environnement et paysage au carrefour des théories », Etudes rurales 1/2001 (n° 157-158), p. 235-251.
Où l’auteur discute en particulier de deux ouvrages:
– Augustin Berque. 2000. Écoumène. Introduction à l’étude des milieux humains. Paris, Belin, 2000.
– Bruno Latour. 1999. Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie. Paris: La Découverte.

Chouquer Gérard. « À propos d’un contresens partiel sur “Pays” et “Paysage” », Etudes rurales 1/2002 (n° 161-162), p. 273-287.
Où l’auteur commente la théorie d’Alain Roger en démontrant sa lecture erronée de René-Louis de Girardin lorsque ce dernier opposait pays et paysage.

Chouquer Gérard. « L’écoumène contre les bombes à fragmentation scientifiques », in Cosmopolitiques n°1 juin 2002. La nature n’est plus ce qu’elle était. Editions de l’Aube. p.37-48.
Où l’auteur renvoie dos à dos la conception culturaliste du paysage chez Alain Roger et celle développée par les écologues du paysage, au profit d’une conception hybride du paysage, le tout dans un vocabulaire très « latourien ».

Corbin Alain. 2001. L’homme dans le paysage. Entretien avec Jean Lebrun. Paris: Edition Textuel.
Pages qui devaient être citées (oubli): p.170-171, où l’auteur repère « l’ascension d’un soucis écologique » tout en notant que cette « extension sociale de la sensibilité au paysage et, du même coup, du désir d’intervention et de sauvegarde » n’est pas à la source d’un consensus, mais est au contraire de « l’irruption de conflits ».

Donadieu Pierre, Périgord Michel. 2005. Clefs pour le paysage. Oprys (Géophrys)

Paysage au pluriel. Pour une approche ethnologique des paysages. Cahier 9 de la mission du patrimoine ethnologique. 1995. Paris: Editions de la Maison des sciences de l’homme (Ethnologie de la France).
Articles cités:
Lenclud Gérard. « Ethnologie et paysage ». p. 3-18.
Cloarec Jacques. « Un village se penche sur son paysage ». p.197-208.
Debroux Josette. « Enquête sur un étrange succès. L’analyse paysagère dans le massif de Belledonne ». p. 209-218.
Ces deux deniers articles ont l’intérêt d’étudier le paysage à partir des dispositifs de gestion qui le prennent en charge, avec une attention pour les logiques institutionnelles et les usages qui n’est pas sans lien avec le programme Medphopa.

Roger Alain. 1997. Court traité du paysage. Paris: Gallimard (NRF).
Pages citées: 26-27, 133-134.

Walter, François. 2004. Les Figures paysagères de la nation. Territoire et paysage en Europe (16e-20e siècle), Paris: Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales.
La citation qui reprenait l’opposition entre nature et culture était tirée de l’introduction, qui propose un développement intéressant sur le traitement du paysage par les sciences sociales, tandis que le reste de l’ouvrage est plus conforme au programme énoncé dans le titre.

l'équipe de rédaction

Post-doctorant programme ANR "Les médiations photographiques du patrimoine" Centre Norbert Elias - Culture et communication Université d'Avignon

More Posts

Bibliographie générale

Bibliographie générale, constituée au départ de la recherche

AGAMBEN, G. 2007. Qu’est-ce qu’un dispositif ? Paris : Éditions Payot et Rivages.
ALLAMEL-RAFFIN, C. 2006. « La complexité des images scientifiques. Ce que la sémiotique de l’image nous apprend sur l’objectivité scientifique », Communication et Langages, n° 149, pp. 97-111.
AMOUGOU, E. 2004. « Les Sciences sociales et la question patrimoine » pp. 7-18 in La Question patrimoniale : de la « patrimonialisation » à l’examen des situations concrètes, sous la direction de Emmanuel Amougou. Paris : L’Harmattan.
ANTINUCCI, F. 2007. Musei virtuali. Rome : Laterza. ARROUYE J. 1999. « Interférences esthétiques et sémantiques », pp. 92-100 in Actes des Rencontres de l’observatoire photographique du paysage, Itinéraires croisés, Rochefort, 24-25 sept. 1999.
BACHET, J. 1996. « Introduction : l’image-objet » pp. 7-26 in L’image – Fonctions et usages dans l’Occident médiéval, sous la direction de Jérôme Baschet et Jean-Claude Schmidt. Paris : Le léopard d’or.
BECKER H.S. 2001. « Sociologie visuelle, photographie documentaire et photojournalisme : Tout (ou presque est affaire de contexte », Communications 71 : 333-351. Première publication en anglais en 1995.
BEYAERT-GESLIN, A. 2006. « L’image ressassée. Photode presse et photo d’art », Communication et Langages, n° 147, pp. 119-135.
BONACCORSI, J. 2007. « La colonisation en image dans les documentaires pour enfants : Médiation éditoriale et écriture de l’histoire », SPIRALE – Revue de Recherches en Éducation n°40, pp. 3-12
BONIN P. 2006. Chapitre « Imaginations intérieures : la photographie d’intérieurs comme méthode », pp. 6-51 in Images habitées : photographie et spatialité. Granes : Creaphis.
CHARVOLIN, F., VEITL, P. 1996. « L’esthétique de l’objectivité : Parti pris esthétique et standardisation dans les usages administratifs de la photographie de paysage », Actes des journées du Centre de Sociologie de l’Innovation, 9-10 mai.
CORBIN, A. 1999. « L’apport de l’observatoire photographique du paysage à l’histoire du paysage », pp. 101- 110 in Actes des Rencontres de l’observatoire photographique du paysage, Itinéraires croisés, Rochefort, 24- 25 sept. 1999.
DAVALLON, J. 2006. Le Don du patrimoine. Paris : Lavoisier.
DAVALLON, J., MICOUD, A., TARDY, C. 1997. « Vers une évolution de la notion de patrimoine ? Réflexions à propos du patrimoine rural », pp. 195-205 in L’Esprit des lieux. Le patrimoine et la cité, sous la direction de Daniel J. Grange et Dominique Poulot. Grenoble : Presses universitaires de Grenoble.
DERVIEUX, A. « Que peuvent nous dire les anciennes photographies sur les changements paysagers ». En ligne. http://www.enfa.fr/ACI/doc_pdf/01-Dervieux.pdf. Consulté le 11 février 2008. Contribution aux journées d’études thématiques « Comment les images de paysage interrogent les territoires ».
DESPRES-LONNET, M. 2001. « Décris-moi une image ! », Spirale : Revue de Recherches en Education, n° 28, pp. 253-274.
DESPRES-LONNET, M. 2000. Contribution à la conception d’interfaces de consultation de Bases de données iconographiques, Thèse de doctorat, Université de Lille 3, janvier 2000.
DONDERO, M.G. 2007. « Les pratiques photographiques du touriste entre construction d’identités et documentation », Communication et Langages, n° 151, pp. 21-38.
DUBOIS, P. 1983. L’Acte photographique. Paris : Nathan/Bruxelles : Labor.
FLON, É. 2005. La patrimonialisation de l’archéologie : La mise en scène des vestiges dans l’exposition, Doctorat en sciences de l’information et de la communication (muséologie), Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, 9 décembre.
GOLVIN, J.-C. 1998. « Réflexion relative au rôle de l’image de restitution : Environnement, idée-image, patrimoine », pp. 209-219 in L’Historien et l’Image sous la direction de H. D’Almeida-Topor et M. Sève. Metz : Centre de recherche histoire et civilisation de l’université de Metz.
HARRIS, R. 1993. La sémiologie de l’écriture. Paris : CNRS éditions.
JOSEPH, I. 1998. « Paysages urbains, Choses publiques », Les carnets du paysage n°1, pp.70-88.
LEBART, L. 1997. « La « restauration » des montagnes. Les photographies de l’administration des forêts dans la seconde moitié du XIXe siècle. », Études photographiques n° 3, nov. 1997, pp.82-101.
LEBART, L. 2000. « Chronophotographie et évaluation », Séquences Paysages, revue de l’observatoire photographique du paysage, pp. 6-10MALAURIE, C. 2001. « La carte postale photographique comme médiation territoriale. L’exemple d‘Arcachon », Communication et Langages n°130, pp. 70-85.
MARK, P. 1998. « Réflexions historiques : Création et re-création d’images de danses folkloriques au Sénégal », pp. 243-249 in L’Historien et l’Image sous la direction de H. D’Almeida-Topor et M. Sève. Metz : Centre de recherche histoire et civilisation de l’université de Metz.
de MONDENARD, A. 2002. La Mission héliographique – Cinq photographes parcourent la France en 1851. Centre des Monuments nationaux/Monum : éditions du Patrimoine.
de MONDENARD, A. 1997. « La Mission héliographique : Mythe et histoire », Études photographiques n° 2. http://etudesphotographiques.revues.org/document127.html
MONTIER, J.-P. 1998. « Patrimoine et Photographie », pp.103-112 in Patrimoine et société sous la direction de Jean-Yves Andrieux. Rennes : Presses universitaires de Rennes.
PÉRONI, M., ROUX, J. (dir.). 1996. Le travail photographié. Paris : CNRS éditions.
PIVETEAU, V. 1999. « La photographie de paysage, un outil de médiation pour les territoires », pp. 69-77 in Actes des Rencontres de l’observatoire photographique du paysage, Itinéraires croisés, Rochefort, 24-25 sept. 1999.
RÉGIMBEAU, G. 2006. Le sens inter-médiaire : recherches sur les médiations informationnelles des images et de l’art contemporain. Habilitation à diriger des recherches en sciences de l’information et de la communication. Déc. 2006. Université de Toulouse-Le-Mirail (II). 252p.
ROUILLE, A. 2005. La photographie. Paris : Gallimard.
SAOUTER, C. 2003. « Documenter, représenter : La naissance de l’image photographique », pp. 12-39 in Images et sociétés – Le progrès, les médias, la guerre. Montréal : Presses de l’Université de Montréal.
SCHAEFFER, J.-M. 1987. L’Image précaire, Du dispositif photographique. Paris : Seuil.
SCHULTHEIS F., FRISINGHELLI C. 2003. Pierre Bourdieu : Images d’Algérie : une affinité élective. Arles : Actes Sud.
SICARD, M. 1998. La Fabrique du regard. Paris : Odile Jacob.
SOULIER-PIOTROWSKI, H. 2004. « Une culture du paysage pour un territoire en crise : La mission photographique de la DATAR », Cahiers de la maison de la recherche en Sciences humaines n° 36 « La nation en cartes postales », avril 2004.
STIERLIN, H. 2005. La Vision photographique en architecture. Un itinéraire dans l’image. Genève : In Folio.
TARDY, C. 2008 (à paraître). « La photographie, outil documentaire : Des musées aux paysages ». Revue Recherches en communication.
TARDY, C., JEANNERET, Y., dir. 2007. L’écriture des médias informatisés : espaces de pratiques. Paris : Hermès.
TARDY, C. 2007. « Au détour d’un sentier… La production d’un autre territoire ». Prisma.Com, Revista de Ciências da Informação e da Comunicação do CETAC n°4 <http://prisma.cetac.up.pt/>.
TARDY, C. 2003. « L’entremise du récit du chercheur : Une manière d’aborder le rôle des discours et des médias dans la patrimonialisation », Culture & Musées n°1, pp. 109-135.
TROUCHE, D. 2007. Communication visuelle et espaces de mémoire. Mises en scènes de l’histoire : images, territoires, représentations
, doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3, 9 novembre.

l'équipe de rédaction

Post-doctorant programme ANR "Les médiations photographiques du patrimoine" Centre Norbert Elias - Culture et communication Université d'Avignon

More Posts